En France, près de 10 millions de personnes, soit 20% de la population adulte, ont un taux de cholestérol supérieur à 1,93 g/l, le taux maximal souhaitable. Pour beaucoup d'entre-eux, ils ne sont pas au courant ! Et vous, savez-vous où vous en êtes ?

ENVOYER

A :

Votre mail :

Sujet :

Message :

Les français et le cholestérol

Réduire son taux de cholestérol pour diminuer le risque de développer une maladie cardio-vasculaire : un geste pas forcément compliqué, à condition de connaître son taux de cholestérol ! En France, malgré une prise en compte plus précoce des risques, l'excès de cholestérol touche encore plus de 20% de la population adulte.

En France, les maladies cardio-vasculaires ont subi une profonde mutation en 30 ans. Selon le Bulletin épidémiologique Hebdomadaire, datant du 18 septembre 2007, on observe en effet 50% de mortalité cardio-vasculaire en moins depuis 1980. Cette forte baisse est la conséquence directe des énormes progrès effectués en matière de prévention. Une meilleure connaissance des facteurs de risque, des campagnes de sensibilisation et une prise en charge plus précoce des personnes à risque ont agi de concert pour obtenir ces résultats.
 
Pourtant, malgré ces chiffres encourageants, la lutte continue. En effet, en France, comme dans les autres pays européens, environ 80% des cas de maladie coronaire aiguë sont expliqués par la présence d'au moins un facteur de risque, à commencer par le tabagisme, l'hypertension artérielle et l'excès de cholestérol. Pas étonnant, dès lors que l'un des objectifs du PNNS (Programme National de Nutrition Santé) reste de réduire de 5% le taux de cholestérol moyen dans la population adulte. Surtout quand on sait que 64 % des Français pensent qu'il est important d'avoir un bon taux de cholestérol alors que 76 % d'entre eux ne connaissent pas leur propre taux ! Dommage, car le lien entre un taux de cholestérol élevé et l'augmentation du risque de maladie cardio-vasculaire est connue depuis longtemps. 

Quelques chiffres 
- Le taux de cholestérol maximal souhaitable est légèrement en-dessous de 2 g/l : 1,93 g/l. Cette valeur doit cependant être modulée en fonction de l'âge, du sexe et des taux de cholestérol HDL et des triglycérides.
- 10 à 15 millions de personnes adultes ont un taux de cholestérol supérieur à 1,93 g/l, soit entre 20 et 30% de la population des plus de 20 ans
- 1,6 g/l : c'est le taux de LDL cholestérolo en dessous duquel on considère le bilan normal
-  1 français sur 4 et 1 française sur 5 décèdent chaque année d'une maladie cardio-vasculaire : 180 000 cas par an 

Groupe Avril