Regarder, identifier, repérer et trier.... gérer son poids oblige souvent à modifier ses habitudes alimentaires. La chasse au "gras" devient alors rapidement une activité de tous les instants. Mais attention, car les matières grasses savent se cacher là où on ne les attend pas forcément !

ENVOYER

A :

Votre mail :

Sujet :

Message :

Comment réduire les graisses cachées ?

Ca y est, vous avez décidé de faire la chasse aux petits kilos superflus ! Mais qui dit régime, dit souvent réduction des apports en matières grasses.... Certes, mais attention à ne pas supprimer les "bons" lipides, comme les oméga 3 ou les oméga 6. Notre diététicienne vous livre quelques petites règles pour lutter facilement contre les matières grasses cachées. 

Ca y est, vous avez pris de bonnes résolutions ! Vous avez décidé de vous prendre en main pour réduire les quelques kilos en trop que vous avez ou croyez avoir. La chasse aux calories superflues est lancée ! D'accord, mais les calories superflues ne se cachent pas forcément là où on le croit. Prenons les matières grasses, par exemple : vous vous dites sûrement que pour les diminuer vous allez cuisiner vos légumes à la vapeur, ne plus mettre de beurre sur nos tartines, assaisonnez votre salade avec du citron. Pourtant, les matières grasses sont indispensables à notre organisme et c'est surtout les graisses cachées qu'il faut essayer d'éliminer. Regardons ensemble les bons réflexes à acquérir pour réduire les calories sans nuire à nos apports indispensables.

- Tout d'abord, en cas de régime, ne supprimez jamais les lipides ! Certains d'entre-eux, comme les oméga 3 et oméga 6, sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme !

- Deuxièmement, optez pour le "Fait main" plutôt que pour les plats industriels déjà préparés : vous pourrez ainsi mieux maîtriser la quantité et la qualité des graisses d'ajout (=graisses visibles). Cuisiner soi-même est toujours la meilleure façon de savoir exactement ce que l'on mange !

- Ensuite, variez la consommation d'aliments en privilégiant les aliments maigres et riches en sucres lents et protéines. Sans proscrire les aliments riches en graisses mais en modérant leur consommation. Faites-vous plaisir, mais diminuez simplement les quantités...

- Continuez en lisant bien les informations nutritionnelles figurant sur les étiquettes pour vous informer de la présence, de la qualité et de la quantité des lipides présents dans le produit. D'autant que l'affichage nutritionnel s'est beaucoup amélioré ces dernières années ! Ce simple petit exercice, qui doit devenir automatique, vous permettra éventuellement de ne pas en rajouter en pensant que le produit n'en contient pas...Mais pour mieux vous repérer, il est indispensable de connaître les différentes dénominations des graisses sur les étiquettes : lipides, acides gras, cholestérol, matières grasses ajoutées, phospholipides, oméga 3, oméga 6, oméga 9.... Vous trouverez dans le lexique nutritionnel, tous les éléments que vous ne connaissez pas encore pour vous aider.

- Enfin, privilégiez, quand c'est possible, les huiles végétales comme matière grasse aux graisses d'origine animale qui apportent souvent trop d'acides gras saturés. 

Groupe Avril